Modele de lettre j`atteste sur l`honneur
February 18, 2019
Modele de rapport narratif
February 18, 2019

Modele de mortalité

L`ajout du quatrième terme permet d`établir une distinction entre la mortalité au début et à la fin de l`âge adulte. La partie inférieure droite de la Fig. 12 montre que cela a un impact relativement faible sur l`ajustement du modèle pour 1950, mais conduit à une amélioration considérable de l`ajustement dans l`âge adulte jeune pour 2010. La figure 13 montre que cela conduit à une meilleure estimation de la distribution de l`âge à la mort pour 2010. Ainsi, un modèle qui ne distingue pas la mortalité au début et à la fin de l`âge adulte conduirait à sous-estimer la compression de la mortalité entre 1950 et 2010. La valeur de R 2 s`améliore de 99,8 à 99,9% pour la distribution de l`âge à la mort en 1950 et de 98,6 à 99,7% pour 2010. Pour le logarithme des probabilités de décès, la valeur de R 2 augmente de 99,6 à 99,8% en 1950 et de 97,8 à 99,8% en 2010. Lorsque nous ajoutons le premier terme, représentant la mortalité dans l`enfance, l`ajustement du modèle s`améliore en jeune âge, mais il conduit également à un meilleur ajustement de la mortalité en âge adulte, comme le montre la partie supérieure droite de la Fig. 12. Cela est dû au fait que la valeur estimée de b 1 dans le modèle, y compris une durée de mortalité dans la petite enfance, dépasse la valeur estimée de b 1 pour le modèle, y compris le troisième terme seul. En ajoutant le premier terme, la valeur de R 2 pour la distribution de l`âge à la mort augmente de 78,3 à 98,5% en 1950 et de 90,6 à 95,3% pour 2010. Pour le logarithme des probabilités de décès, R 2 augmente de 86,3 à 97,5% et de 92,2 à 96,7% pour 2010. Le modèle de CoDe s`est avéré un instrument valide pour décrire le modèle d`âge complet de la mortalité et pour démêler les effets du retard de mortalité et de la compression – à différents stades de la vie – sur l`augmentation de l`espérance de vie.

Effets du retard de mortalité et de l`évolution de la mortalité chez les jeunes, le milieu tardif et la vieillesse entre 1950 et 2010 sur la répartition de l`âge à la mort, Français femmes le modèle de CoDe peut être utilisé pour évaluer les effets des changements de mortalité chez les jeunes et les âges âgés sur le modèle d`âge o f la mortalité et l`effet du retard de mortalité sur le niveau global de mortalité. Étant donné que B est inclus dans le dénominateur du premier terme du modèle (2), les variations de sa valeur n`ont qu`un impact mineur sur l`espérance de vie par rapport aux variations de la valeur de A. Par exemple, si nous multiplions la valeur de A pour Français femmes en 2010 par 10, l`espérance de vie à la naissance diminuerait de 3 ans, alors que si nous multiplions la valeur de B par 10, l`espérance de vie augmenterait de 0,3 ans seulement. La figure 6 montre que même si le niveau de b 1 varie d`un pays à l`autre, sa valeur change à peine dans le temps. Cela implique que les changements dans les probabilités de décès et dans la répartition de l`âge à la mort peuvent être expliqués presque uniquement par des changements dans les valeurs de cinq paramètres: A (mortalité infantile), a (mortalité de fond), M (âge modal à la mort), b 2 (mortalité en fin âge adulte) et b 3 (mortalité dans la vieillesse, c.-à-d. au-dessus de l`âge modal). Les principaux déterminants du retard de mortalité, signalés par une augmentation de l`âge modal à la mort, sont la prospérité accrue et l`amélioration de la médecine [2]. De meilleures conditions de vie et de travail rendent les gens plus sains, tandis que l`amélioration de la santé publique et du traitement médical prévient et atténue les maladies.

Les changements dans la forme de la distribution de l`âge à la mort ont de nombreuses causes différentes. La répartition de l`âge devient plus comprimée si la mortalité chez les jeunes âges diminue plus fortement qu`aux âges autour de l`âge modal à la mort et si la mortalité aux âges les plus âgés diminue moins fortement que autour des âges modaux.

Comments are closed.

//]]>